Optimisation du rendement éolien,
Dans une société aujourd’hui sensibilisée à la protection de l’environnement et qui se tourne de plus en plus vers les énergies propres et renouvelables, nous nous sommes intéressés à la production d’électricité par une éolienne.
L’objectif de notre TER est d’étudier une éolienne de faible puissance destinée à l’habitat. Le point de départ était les plans dessinés par les étudiants du Master2 Mécatronique qui ont réalisé la partie mécanique, nous fournissant ainsi des contraintes d’encombrements.
Nous avons alors cherché à maximiser son rendement, dans la chaîne de conversion d’énergie d’une part et dans l’asservissement de la position des pâles.
Nous avons également consacré un partie de notre temps à l’étude des coûts du projet (matériel, installation, production…) pour déterminer sa rentabilité et calculer la durée d’amortissement.
Enfin nous avons pu apprécier le travail d’équipe aussi bien entre nous qu’avec les enseignants qui nous ont apporté leur aide et leurs conseils tout au long du TER.



Compétences mobilisées
Plusieurs compétences ont été nécessaires pour mener à bien ce projet :
- Electronique : Commande d’asservissement des pâles,
- Electrotechnique, Électronique de puissance : Circuit de charge, Conversion alternatif/continu et continu/alternatif, Conversion d'énergie (charge de batterie – transfert sur réseau monophasé),
- Synthèse de documents (bibliographique, rapport de TER, thèse…)





-:lien vers le poster ,

Sachet Julien Thiboult Romain, MEEA, 2006