Création d'une pendule d'échec,
La pendule aux échecs sert à donner un capital de temps (qui peut être divisé en plusieurs périodes) à chaque joueur. Ils doivent effectuer l'intégralité de leur partie avec ce capital temps sous peine de défaite.

La pendule doit afficher le temps restant à chaque joueur dans la période en cours et pouvoir être arrêtée et réglée à tout moment. Chaque joueur dispose d'un déclencheur et la façade est ornée des boutons de réglage. L'alimentation se fera par pile.

L'affichage du temps est de type HH:MM s'il reste au joueur plus de 20 minutes et MM:SS sinon. On utilisera un affichage multiplexé. Il doit être lisible facilement et ne pas trop consommer.
La pendule utilise 4 boutons en façade:
- start pause // confirmation
- plus
- moins // étape précédente
- étape suivante

Le déclenchement se fera de préférence par des capteurs de luminosité par poussoirs sinon.

Détails des fonctions:

Plusieurs cadences seront pré-programmées par type (temps fixe, rajout de temps,...) et l'utilisateur aura des cadences à définir.

Le bouton « start pause // confirmation » sert à arrêter ou reprendre le décompte, ainsi qu'a confirmer les choix sauvegardés dans le mode réglage (appuis long).

Le bouton « plus » permet l'incrémentation de la variable.


Le bouton « moins // étape suivante » permet la décrémentation de la variable ou le retour à la variable précédente (appuis long).

Le bouton « étape suivante » permet le passage à la variable suivante.


Solutions envisagées:

Nous avons envisagé d'utiliser un PIC (le 16F84 de Microchip) pour la partie opérante, et confier l'affichage à un système de multiplexeurs et d'afficheurs 7 segments.

Le déclenchement à été envisagé avec des convertisseurs lumière-tension du type TSL 250 (cf conrad) et comparateur (problème de consommation).


Compétences mobilisées


-:lien vers le poster ,

Vouin Nicolas, Larcher Sébastien (M1 physique), MEEA, 2006