Evolution des tests cliniques vers une surveillance à domicile,
Afin de répondre à une problématique de surveillance médicale à distance pour un suivi du patient parkinsonien dans son lieu de vie, le centre de rééducation de Rennes Beaulieu souhaite développer un système communicant de mesure des symptômes moteurs du patient

Celui-ci aura pour but de combler un des besoins des patients parkinsoniens qui est de pouvoir rester dans leur lieu de vie. A terme l'intérêt sera de pouvoir adapter au mieux la prise de médicament pour la pathologie du patient.

Il a été ainsi fabriqué un système ambulatoire de mesure porté au poignet par un patient atteint de la maladie de Parkinson dans son habitat, capable d’acquérir et de stocker des données accélérométriques brutes sur une période de 48 heures environ.

Dans l’optique de rendre invisible au patient l’utilisation du bracelet, il nous a été demandé de réaliser une étude sur la faisabilité de transmettre les données médicales stockées dans le bracelet du patient par liaison sans fil vers un récepteur placé dans l’habitat pour que celles-ci puissent être ensuite envoyé au médecin du patient.





Compétences mobilisées
Pour cela, nous avons réalisé une veille technologique sur les différentes technologies pouvant nous intéresser pour notre étude. Vous trouverez donc par la suite des explications sur les technologies Bluetooth, GPRS, HF à 868MHz, Zigbee et également sur le Wind-Flex, l’UWB, le Wibree, le Z-Wave ou encore le système Wavenis. Ainsi que des preconisations pour la sécurisations des données médicales du patient et sur la réduction de consommation du système embarqué.


-:lien vers le poster ,

ROUSSEL Pascal, BOISSEL Olivier, DRI, 2007


-:Contacter l'auteur du poster ,