Générateur de courant pour electrolyse,

La chimie est une science complexe, dont l'étude et la pratique peuvent nécessité des connaissances dans d'autres domaines. C'est le cas pour l'electro-cristalisation en solution, en effet pour former, des cristaux de manière rapide et efficace. Les chimistes apportent de l'énergie, au système.
Cette énergie se matérialise sous forme d'un courant électrique. Ils leurs faut donc des générateurs de courants.

Notre est projet consiste a créer des générateurs de courant : Un générateur délivrant un courant positif, un générateur de courant négatif, et un générateur alternatif à fréquence, et rapport cyclique, variable.
Le générateur alternatif permet de créer des cristaux de meilleur qualité (plus gros).De tel générateur sont trouvables dans le commerce,



Compétences mobilisées
Pour créer les générateurs continus, seuls des connaissances en électronique, ont été nécessaire. Nous avons utilisé des montages classiques (avec le composant ref200A, une AOP et un réseau de résistances variables pour changer l'intensité).

Pour le générateur alternatif, nous avons pensé à réutiliser les générateurs continus, en les multiplexant selon la fréquence et le rapport cyclique voulu. Cette fréquence et ce rapport cyclique, sont générés par une carte, qui comporte 2 NE555 en série : un astable, pour la fréquence et un monostable qui va générer une impulsion, de durée déterminé. Qui permet donc de fixer le rapport cyclique.
Les 2 circuits, à NE555, sont contrôlés par des potentiomètres.
Actuellement nous sommes en train de réfléchir, à la façon de gouverner ces potentiomètres :

-Nous pouvons utilisé des potentiomètres mécaniques : mais l'utilisateur devra calculer, ou alors tâtonner pour obtenir un signal particulier.

-Ou nous pouvons utilisé des potentiomètre numériques, commandés par un microcontrôleur, lui même relié a un clavier, ou l'utilisateur entrera la fréquence et le rapport cyclique qu'il désire. Si nous retenons cette hypothèse, il faudra programmer le micro, et donc utiliser nos compétence en micro informatique.

-:lien vers le poster ,

PIERRE maxime et FIOR jerome, MEEA, 2008