Simulation radar: fonction d'ambiguïté,

L’objectif de cette étude est de mettre en évidence au moyen de simulations sous matlab l’influence de la forme à l’émission d’une impulsion radar
sur les mesures de distance et de décalage Doppler d’une cible détectée ( induit par la vitesse radiale relative entre l’émetteur et l’objet réfléchissant) dans le cas où la réflexion de l’onde n’amène pas d’autre distorsion notable. La qualité de ces mesures lorsque la réception est polluée par un bruit blanc gaussien est essentiellement liée à la fonction d’ambiguïté du signal émis ( fonction d’autocorrélation bidimensionnelle en temps / fréquence).
Cette fonction permet de déterminer quel est le signal utile émis le plus adapté pour améliorer les spécifications du radar souhaitées ( compromis entre la précision de la vitesse et de la distance de la cible détectée ).


Compétences mobilisées
Nous avons utilisé comme compétences mobilisées : le principe des ondes et propagation : effet doppler,
enveloppe complexe, train d’impulsion dans le cadre de létude d'une émission d'un radar.
Le signal à émttre a du être modulé, et donc nous avons utilisé l'analyse des signaux, déterministes et aléatoires ainsi que l'étude des modulations.
Pour définir la structure de la réception nous puiserons dans l'étude de la probabilité de détection et de
fausse alarme, notion de seuil.
Enfin, le langage de programmation Matlab nous donne la possibilté de vérifier nos résultats.

Pour les compétences élaborées, nous avons simulé sous Matlab la fonction d'ambiguïté d'un radar. Pour cela nous avons acquis les notions de vraisemblance, estimation, détection afin de recherché les meilleures performances attendues selon les différentes modulations du signal émis et au final leurs intérêts pour un type de radar.
Ce sujet a renforcé notre autonomie a élaboré une étude.





-:lien vers le poster ,

DIGUET Gwénolé, LE BASTARD Ludovic, MEEA, 2005