Contrôle d'une matrice d'affichage d'après l'oeuvre de Samuel Bianchini ,
Ce projet est basé sur l'œuvre de M. Samuel Bianchini « valeur croisée » qui à été exposé à la biennale de l'art contemporain de Rennes 2008. M. Bianchini est artiste et professeur à l'ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs, Paris).
« Valeurs Croisées » est une œuvre interactive qui projette sur un écran une image composé d'afficheurs 7 segments. Cette image est composée de chiffres qui codent la distance entre l'écran et les personnes qui sont devant cet écran, grâce à trois caméras couplées par un algorithme de stéréophonie. La distance codée sur les afficheurs 7 segments permet de voir son ombre sur l’écran. L'intérêt de l'œuvre n'est pas l'écran en lui même, mais la perception qu'a le spectateur a de sa propre image.
La partie informatique du dispositif à été réalisée par le Citu (Création interactive transdisciplinaire universitaire).Le but du projet est de contrôler cet écran avec un FPGA. Les trois caméras filment l’espace devant l’écran. Les images sont traitées par un ordinateur qui détermine la distance entre l’écran et les personnes devant l’écran puis envoi les chiffres à afficher par Ethernet. Initialement les chiffres étaient reçus par un système à base de microcontrôleur qui contrôlait l’écran. La programmation séquentielle des microcontrôleurs n’était pas assez rapide et ne permettait d’afficher que quatre images par seconde. Le but de ce projet est d’utiliser un FPGA au lieu des microcontrôleurs pour afficher plus d’image par seconde. Ainsi l’œuvre sera beaucoup plus réactive.
On utilise la carte DE2-70 pour le projet. Il contient un FPGA Cyclone II 2C70 et un port Ethernet. Le FPGA reçoit les trames Ethernet via le composant DM9000 qui sert d’interface. Ce composant doit être connecté à un processeur le NIOS II qui est implémenté dans le FPGA. Ce processeur peut ensuite être programmé en langage C pour récupérer les trames Ethernet grâce à la bibliothèque « DM9000.h ». Pour implémenter le NIOS II plusieurs outils sont nécessaires. Le logiciel Quartus II, SOPC Builder qui est fournis avec Quartus. Il permet de personnaliser totalement le NIOS II en y ajoutant de la mémoire, des Entrées/Sorties, des interfaces… Il faut aussi télécharger le package NIOS EDS qui contient un environnement de développement pour programmer en langage C et un plug-in pour Eclipse si l’on souhaite programmer sur ce logiciel.


Compétences mobilisées
Ce projet demande des connaissances en technologie FPGA et en programmation VHDL et langage C.

-:lien vers le poster ,

Michel LE DENMAT, ESIR2_DOM, 2011


-:Contacter l'auteur du poster ,