Projet des Tombées de la Nuit,
Depuis 1980, le festival des Tombées de la Nuit se déroule tous les étés (et depuis quelques années tous les hivers) à Rennes. Il permet à des acteurs ou des artistes de s’exprimer sur des places publiques à travers des histoires, des scènes, ou des jeux de sons et lumières. Le festival, créé par Jean-Bernard Vighetti, a demandé à un groupe de 21 étudiants de s’occuper de la place Hoche durant la période du 5 au 9 juillet.
Notre projet consistait à réaliser un Hochophone, un instrument de notre propre invention qui permet d’avoir un spectacle de lumière dans les arbres de la place. Ce projet étant en constante évolution pour le moment, seul l’idée actuelle sera exposée dans ce poster. Pour cela nous avons utilisé un appareil se rapprochant du Thérémine, un instrument de musique utilisant les ondes électriques contenues dans le corps humain pour fonctionner. En effet, son utilisation était similaire à celle que nous en ferions pour le projet, les passants n’avaient qu’à frôler l’appareil pour que la lumière des arbres s’amplifie. Dans un second temps, nous avons également pensé à ajouter du son à notre projet, pour qu’ainsi il puisse y avoir un spectacle de son et lumière sur la place Hoche. Mais cette utilisation étant plus complexe, elle ne sera réalisée qu’à la fin si le temps le permet.




Compétences mobilisées
- Utilisation du logiciel MAX/MSP, très utilisé dans les arts numériques.
- Lien entre le cours d’Art & Innovation et le projet.
- Compétences électroniques lors de la mise en place du projet.
- Développement des relations inter-écoles avec l’Ecole des Beaux Arts et l’Ecole d’Architecture à Rennes
- Compétences ergonomiques vis-à-vis de l’utilisation du Hochophone
- Utilisation d’un protocole DMX


-:lien vers le poster ,

Duval Marc, Gilly Thomas, ESIR1_DOM, 2011


-:Contacter l'auteur du poster ,